Ce qui est «in» et ce qui est «out» quand on veut manger des sushis

  • Ne jamais manger les sushis avec un couteau et une fourchette. Si l’on n’est pas certain de pouvoir guider les bouchées sans accroc jusqu’à sa bouche, il vaut mieux les manger avec les doigts.
  • Ne jamais «embrocher» un sushi sur une baguette, même si ça serait parfois plus pratique.
  • Les sushis sont servis en portions consommables en une bouchée, chacune d’entre elles devant dans l’idéal être mangée de cette façon – il ne faut donc pas mordre dedans. Celui qui n’y parvient vraiment pas peut prendre le sushi en main et mordre dedans, mais en aucun cas l’écraser dans son assiette.
  • Il est impoli de pointer sur quelqu’un avec ses baguettes.
  • Ne pas taper avec ses baguettes contre les parois d’un bol. Avant, c’était un geste que faisaient les mendiants et aujourd’hui encore, on associe ce geste à la mendicité.
  • Il est absolument interdit de piquer ses baguettes à la verticale dans sa nourriture. Cela symboliserait un repas mortuaire.
  • Lorsqu’on mange des nigiri, seul le côté du poisson est légèrement trempé dans la sauce soja, jamais le riz. En effet, si celui-ci se décompose, on considère cela comme un manque de raffinement. Si cela devait vous arriver, il ne faut surtout pas sortir le riz de la coupelle de sauce soja à la cuillère.
    Il est préférable de remplacer discrètement la coupelle.