Apprendre à déterminer le moment propice.

Un mythe pour certains, une réalité pour d’autres: jardiner au rythme de la lune. Les jardiniers fidèles à la lune suivent scrupuleusement le rythme de ce corps céleste pour cultiver leur jardin.

Une croissance plus forte, des fleurs plus luxuriantes, une récolte plus riche; pour certains, c’est à la lune qu’on le doit. Leur argument principal se tient: si la lune peut influencer les immenses quantités d’eau des océans lors des marées, elle peut alors à plus forte raison avoir une influence sur la circulation des liquides de quantité moindre dans tous les organismes vivants, ce qui vaut aussi pour les plantes.

La respiration lunaire
Les jardiniers fidèles au rythme lunaire sèment, entretiennent et récoltent suivant les cycles lunaires. Ils prennent bien évidemment en compte de nombreux détails mais fondamentalement, il s’agit entre autres des éléments suivants: en cas de lune croissante, la terre «expire» et tous les liquides tendent à monter. Les parties supérieures des plantes se retrouvent alors gorgées de sève (bonne récolte de fruits). En phase d’«inspiration», la sève retourne dans les racines (bonne récolte de légumes-racines). C’est pourquoi les buissons p. ex. ne perdent pas beaucoup de sève lorsqu’ils sont taillés. En plus des phases lunaires (pleine lune, lune décroissante, nouvelle lune et lune croissante), les signes du zodiaque jouent également un rôle. Il existe une littérature complète sur le sujet. Même si l’on a tendance à être sceptique sur les thèses qui n’ont pas été scientifiquement prouvées, pourquoi ne pas essayer au moins une fois? L’expérience donne quoi qu’il en soit raison à de nombreux jardiniers. Après tout: ce qui n’apporte rien, ne nuit pas.

Les conseils des jardiniers
Un gazon tondu à la nouvelle lune repoussera plus vite; il repoussera plus lentement à la pleine lune, mais plus densément. Il est aussi recommandé de tailler les arbres et arbustes à la nouvelle lune. Les plantes qui poussent en hauteur devraient être semées lors de la lune croissante tandis que les plantes cultivées dans la terre (carotte, chou-rave) devraient l’être lors de la lune décroissante. Les herbes aromatiques récoltées à la pleine lune libèrent leur effet avec un maximum d’intensité. Les plantes doivent être rempotées à la lune croissante.